Rechercher

La flemme



La flemme, probablement un des pires ressentis au monde. Ce cercle vicieux qui t’attrape t’enchaîne te broie et te recrache comme un vulgaire chewing-gum auquel on aurait ôté toute couleur et saveur. On en souffre toutes et tous à un moment ou un autre mais elle peut prendre des proportions propres à chacun. On se dédouane ainsi de nos tâches quotidiennes tout en accusant cette chère et tendre « flemme ».

Ses conséquences peuvent varier, passant d’une pile de papiers administratifs laissés à l’abandon sur le coin d’un bureau, aux soirées entre potes déclinées rien qu’à la pensée de sortir du lit, jusqu’à l’inachèvement de certains projets professionnels. La flemme on la hait. On méprise cet ado de 16 piges qui ne s’est pas lavé depuis 3 jours et qui joue à Fortnite avec une pile de vaisselle sale autour de lui. On méprise également cette nana qui parle de ses beaux et grands projets dans l’art, qui aspire à être la nouvelle Frida Kahlo alors qu’elle ne se bouge pas le petit doigt pour y parvenir.

Je dois vous avouer un truc, je suis une flemmarde. Mais genre une vraie de vraie. Selon les dires de ma grand-mère je serrais même « née fatiguée ». Et c’est honnêtement un truc qui me pourri la life. Je suis une meuf ambitieuse, pleine de rêves et qui aime la vie (la plupart du temps), alors comment se fait t-il que je me retrouve les 2/3 du temps avec un appart en bordel, des factures en retard et l’échéance d’un mois dépassée pour rendre mes fringues chez Zara ?

Alors j’ai mené mon enquête. Et selon le blog de « bigmoustache.com » (zéro vanne) les spécialistes s’accordent sur le fait que cette grande paresse peut résulter d’une peur de l’échec qui viendrait d’un certain manque de confiance en soi. « C’est simple à comprendre : vous redoutez de ne pas être à la hauteur de la mission et l’évitez à tout prix ». Apparemment c’est un genre de blocage inconscient qui nous conduit à cette soudaine envie de rien foutre et de rester au plumard toute la journée alors que notre to do list est à deux doigts de l’implosion.

Ok good, on se chie dessus à l’idée de rater du coup on se bouge pas, capich. Mais alors, comment fait-on pour surmonter cette peur et atteindre ses objectifs ?

Cette fois ci c’est notre miss Marie Claire qui aurait la solution pour nous (des sources très fiables faut me l’accorder). Elle nous conseille de mettre en place une routine de travail. Je cite « mangez à heure fixe, levez vous à une heure raisonnable, et si vous avez le temps faites un peu de sport » Eww, c’est vrai que c’est pas très intuitif chez moi tout ça… Ensuite, elle nous dit « La motivation et l’envie de faire des choses viennent en se bougeant, pas en restant assis sur son canapé ». Et ça putain c’est vrai. Je suis sûre qu’on est toutes et tous comme ça. On branle rien depuis 3 jours puis arrive LE truc sur la to do auquel on ne peut échapper, la tâche que si tu la fait pas aujourd’hui les huissiers débarquent chez oit dans le semaine. (Je rigole mais ils sont déjà venus chez moi pour cette exacte raison). Et une fois que tu as fait ce petit truc qui te paraissait être aussi insurmontable que de téléphoner à la pote de ta grand mère pour son annif, eh bah une fois que c’est fait, tu te sens en mode Wonder Woman prêt à conquérir la terre entière. Comme je disais ci dessus, c’est un cercle vicieux mais une fois que tu en sors par le biais du moindre accomplissement, il se mue très rapidement en cercle vertueux.

I feel très Hugo décrypte en analysant des sujets comme ça, même si je parle de la flemme et pas du conflit israélo palestinien, mais bon, chacun son domaine.


Je vais m'arrêter là sinon vous aurez la flemme de continuer.

See you vraiment soon <3

Sassy Lari

301 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout